06Juin

Les allergies saisonnières: ce qu’il faut faire

Les allergies dites « saisonnières » sont en général des rhinites survenant entre avril et juin. Egalement connues sous le nom de « rhume des foins », elles se déclenchent quand on respire des pollens, des herbacées transportés dans l’air. Elles peuvent être aussi causées par des acariens, des poils, des plumes, des moisissures… Certaines personnes sont allergiques à un peu tout à la fois.

 

Les allergies: Le choc des chiffres

Elles n’arrêtent pas de faire de nouvelles victimes. 4 fois plus qu’il y a 30 ans! Ce problème concerne 12 millions de personnes soit presque 20% de la population! L’allergie est classée au sixième rangs des fléaux mondiaux par l’OMS.

 

Pourquoi les allergies se développent-elles autant?

  • Le facteur héréditaire:
    • Plus vous avez des parents qui sont allergiques et plus vous avez de chances d’être allergique vous-même. Pour abaisser le niveau de risque, la femme enceinte préférera l’accouchement par voie basse naturelle puis elle privilégiera l’allaitement au sein le plus possible.

 

  • Le facteur immunitaire:
    • Au début de sa vie, le bébé traverse une phase qu’on appelle  » la tolérance immunitaire ». Le corps reconnait ce qui est comme sien – donc inoffensif – ses propres éléments organiques et ceux de son environnement dans lequel il vit. Lorsqu’un bébé n’a pas été suffisamment exposé dès la naissance aux constituants du monde qui l’entoure, il peut s’ensuivre une réduction définitive de la tolérance immunitaire. Les spécialistes s’accordent à dire que l’excès d’hygiène est inducteur d’allergies.
    • J’aime aussi cet exemple de la ville de Leipzig en Allemagne. Avant la chute du mur de Berlin, Leipzig était une ville très polluée mais peu médicalisée. Mais pourtant, il y avait 4 à 5 fois moins d’allergies qu’à Munich, ville peu polluée mais médicalisée. Que ce soit en milieu urbain ou rural et quel que soit le degrés de pollution de l’air, on a remarqué un parallélisme frappant entre médicalisation et augmentation constante des maladies allergiques.

Plus on a pris d’antibiotiques, plus il y a eu suppression des infections par les antibiotiques car ils se sont substitués trop souvent au système immunitaire. Cela a induit une non maturation du système immunitaire donc une perte de son efficacité, et perte de reconnaissance entre un vrai agent agresseur (virus, bactérie) et un non agent agresseur. ( allergènes, pollens)

 

  • Le facteur métabolique:
    • La médecine traditionnelle chinoise associe le foie au printemps. En fin d’hiver, le foie est souvent gorgé de sang et doit mener son travail de détoxification. Il faut l’aider à se débloquer avant même de songer à le stimuler. On pensera à faire une détox. (voir mon article ici)

Grâce à ce nettoyage, les enzymes de digestion retrouvent leurs fonctions initiales. Elles arrivent à mieux diviser les aliments en molécules qui deviennent plus assimilables par le corps. Des aliments bien digérés nous nourrissent, lorsqu’ils sont mal digérés ils nous empoisonnent.

Mieux vaut prévenir que guérir

Il faut ANTICIPER!

Les objectifs sont :

  1. Diminuer inflammation.
  2. Maîtriser la réponse inflammatoire.
  3. Réguler la fonction hépato-biliaire par un nettoyage doux.

 

Les solutions naturelles

  • L’alimentation!

Les allergies concernent souvent les personnes qui grignotent, mangent des fruits ou du miel aux repas. On revoit donc son régime alimentaire! Venez me voir!

  • L’huile de Périlla a un potentiel thérapeutique qui n’est plus à démontrer. Elle diminue la production d’Ig E (des anticorps naturellement présents dans l’organisme) et elle inhibe la libération de l’histamine.

 

  • La vitamine C

Elle est capable de diminuer la production d’Ig E et la sensibilité à l’histamine. Elle est donc un très bon allié contre l’allergie. Choisissez surtout une vitamine bio et non synthétique. A base d’extractions intégrales d’acérola ou de cynorhodon.

  • L’homéopathie

Selon les symptômes des yeux, du nez, les éternuements, les démangeaisons, les problèmes respiratoires, l’homéopathie est remarquablement efficace pour retrouver confort respiratoire et figure humaine!

 

Ce sont des conseils génériques. Ils sont à individualiser avec des conseils de fond.

 

Contactez moi sur mon site via le formulaire de contact ou bien en prenant rdv ici.

 

Naturellement vôtre,

 

Lucille

 

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Naturopathie – Chrononutrition ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé.